Tout en félicitant les habitants du pays avec l'anniversaire de la restauration de l'indépendance, le premier ministre a noté que beaucoup de ceux qui se rappelait le 4 mai 1990, il n'est plus parmi nous. Mais à leur place sont venus d'autres jeunes, forts et pleins d'espoir, et c'est pour eux, il est nécessaire de se souvenir de l'anniversaire de la proclamation de la déclaration d'indépendance.

C'est la fête pour tous ceux qui à l'époque se trouvait devant le bâtiment du conseil Suprême, et pensait de chaque voix pour la restauration de l'indépendance. "C'est une fête pour tous, qui chaque matin se réveille enfants pour les emmener à l'école, pour ceux qui brasse avec le café du matin et des appréhensions à propos de la prochaine journée de travail. C'est un jour férié et pour tous ceux qui, étant à l'étranger, pense à ses proches, en Lettonie," — dit dans les félicitations du chef de gouvernement.