51% des personnes interrogées dans ce cas, seraient restés en Lettonie (24,4% ont affirmé avec conviction, 26,9% de "très probablement, seraient restés"). 37% dans le cas d'un conflit partiriez à partir d'un pays, 22,9% "plutôt, partiriez". 12% des personnes interrogées n'ont pas pu donner une réponse définitive à une question, rapporte LETA.

40% des personnes interrogées ont également déclaré que les prêts, en cas de nécessaire les armes pour défendre la Lettonie. 44% des répondants étaient d'un avis contraire, 15,9% n'ont pas pu déterminer la réponse.

Cette enquête a été réalisée en novembre 2015 avec la participation de 1022 habitants de la Lettonie, âgés de 17 à 74 ans.