Des inconnus ont avec la police de la conversation en anglais et a signalé que sont les citoyens de l'Estonie. Aussi ils ont expliqué que sur le monument de la Liberté, ils ont décidé de grimper, pour faire une belle photo.

Sur les intimidateurs sont composés les rapports administratifs, chacun est également condamné à une amende de 50 euros.