le Premier le contrevenant arrêté à Bauska pour excès de vitesse permise. Pour éviter la prsentation du procès-verbal administratif, 28 ans chauffard a invité les inspecteurs de 20 euros.

le lendemain à Bauska détenu de 42 ans, conducteur, qui a gouverné l'auto en état d'ébriété. Comme indiqué dans la police, celui-là a tenté de "régler le problème", en proposant un policier de 100 euros.

deux faits lancés de procédures pénales.