Les organisations humanitaires, parmi lesquelles Oxfam, Care et Save the Children ont accusé les forces clés influant sur la situation en Syrie, la fédération de Russie, états-UNIS, la France et le royaume-uni dans усугублении humanitaire de la catastrophe grâce à des actions militaires menées par eux sur le territoire du pays, ainsi que dans le pas assez efficace de la politique de pression sur les parties du conflit syrien. Le niveau de violence a considérablement augmenté après l'intervention militaire de la Russie, indique le rapport.

Pour 2015, sur le territoire de la Syrie, la mort d'au moins 50 000 personnes. Près d'un million de syriens ont été forcés de fuir, de 1,5 millions sont directement dépendants de l'aide humanitaire. Détruits 200 000 bâtiments, soit 20% de plus qu'en 2014. Ont été attaqués 112 hôpitaux et autres centres de santé, ce qui dépasse le taux 2014 de 44%.

2 millions d'enfants ne vont pas à l'école

Pour 2015, la possibilité d'aller à l'école ont perdu 400 000 enfants syriens. Par conséquent, le nombre d'enfants privés de la possibilité d'obtenir une éducation primaire et secondaire, atteint les 2 millions d'euros.

Les organisations humanitaires sont également plaints que seulement 10 pour cent des convois d'aide humanitaire puissent traverser la ligne de front jusqu'à l'objectif. Un obstacle important pour la prestation des soins sont russes bombardement, souligne le document. En outre, des frappes aériennes de la fédération de RUSSIE a détruit une habitation de l'infrastructure en Syrie.

La livraison d'armes doit cesser

"Les attaques contre les civils et les travailleurs humanitaires doivent cesser, a déclaré le chef d'un service d'urgence d'Oxfam en Syrie Andy Baker. - La russie, les états-UNIS, la France et le Royaume-uni doivent agir ensemble et d'apporter encore plus de pression sur les parties au conflit en Syrie, pour mettre fin au blocus criminel villes et des régions entières". En outre, il est nécessaire de cesser les livraisons d'armes qui, dans les parties de la Syrie, il appela.

Le conflit en Syrie s'est transformée en une guerre civile en mars 2011. Le flux de migrants en provenance de ce pays est devenu le plus grand depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Chaque quatrième de 22 millions de syriens a fui à l'étranger, a déclaré l'agence dpa. Selon les NATIONS unies, depuis le début de la guerre a tué plus de 250 000 personnes.