Le garçon, qui selon la loi est trop yun-même afin de s'inscrire dans les réseaux sociaux, a découvert en elle un bug qui permet d'effacer les commentaires des autres utilisateurs.

Comme le dit le communiqué de la société de Facebook, qui possède un service, un défaut est rapidement éliminé. Peu de temps après Il a reçu son prix.

Le garçon a découvert la vulnérabilité des réseaux sociaux en février, comme indiqué à ses propriétaires. Elle a créé un compte de test, dans lequel le garçon a prouvé que le défaut dans le système de sécurité de réseau existe vraiment.

Comme l'a déclaré Yani, dans une interview finlandais aux journalistes, il veut dépenser la cagnotte sur un nouveau vélo, un sport de l'équipement et des ordinateurs pour leurs frères.

La société Facebook dans le cadre du programme de bug bounty doit verser une rémunération à tous ceux qui trouvera la vulnérabilité ou d'omissions dans ses produits. Il est devenu le plus jeune de l'utilisateur, ont reçu un prix. Au total, depuis, bien des bugs autres ont été payés plus de 4 millions de dollars