Comme l'a expliqué le commandant des forces armées Nationales de la Lettonie Raymond Граубе, "nous devons être solidaires et de partager des expériences, que nous avons reçu, en adhérant à l'OTAN et en participant à des opérations internationales". Il est également heureux que les lettons, les soldats dans le cadre de l'échange d'expériences avec les ukrainiens acquérir de précieuses connaissances accumulées au cours des combats dans l'est de l'Ukraine.

Sous la supervision d'instructeurs de la Lettonie, de la Lituanie, états-UNIS, le Canada et le royaume-Uni, l'OTAN envisage de mettre fin 2016 former 5 bataillons d'infanterie et un bataillon de forces spéciales de l'Ukraine.