Les participants ont lancé des pétards près de la piscine de stockage du combustible usagé afin de "démontrer la vulnérabilité des installations atomiques".

Sur le lieu de l'incident est arrivé rapidement un policier des forces spéciales. L'accès sur le territoire et dans les locaux de la CENTRALE a été fermée même pour les employés de la station. Huit manifestants ont été arrêtés et transférés dans la parcelle, transmet Lenta.ru.

Dans un communiqué, EDF (Électricité de France — le plus grand etat энергогенерирующая l'entreprise de France et le plus grand opérateur de centrales nucléaires) dit que la provocation de la part de Greenpeace n'a pas d'incidence sur la sécurité de l'objet. "Les militants ont réussi à se faufiler lors du premier périmètre de la barrière. Ils ont été neutralisés par le biais de huit minutes après la réception du signal d'alarme", — a déclaré dans un commentaire.

"Pendant de nombreuses années, Greenpeace France point sur les risques liés à l'activité de la CENTRALE. Mais rien ne change. Devons-nous attendre jusqu'à ce que la station qu'il se passe quelque chose d'extraordinaire pour EDF cessé de nier l'évidence? Maintenant, EDF sera contraint d'agir et de créer des silos de stockage de combustible usé. Il est dans l'intérêt des habitants de la France et toute l'Europe", a déclaré Yannick Русселет, expert de Greenpeace à l'énergie atomique.

Auparavant, de Greenpeace France, a présenté le rapport sur la sûreté nucléaire, préparé par sept experts indépendants, indique Newsru.com. Dans le document mentionné le fait que les piscines de combustible usé sont mal protégés contre d'éventuelles attaques extérieures. Un accident sur un tel objet peut avoir des conséquences plus graves que l'accident de Fukushima, quand a été infecté par le territoire dans un rayon de 80 km

EDF tardé à réfuter les conclusions des experts et a assuré que les installations nucléaires sûres, dûment contrôlés et sont bien protégés", et de services spéciaux prennent soin de prévenir d'éventuelles actions de criminels et de terroristes, rappelle The Local.

Seulement l'entreprise réalise 58 nucléaires recteurs et 63 de la piscine du combustible usé. Sur EDF représentent 75% du marché français de l'électricité.