En janvier 2015, la cour Зиемельского district de Riga a pris aujourd'hui la décision en l'affaire contre le maire de Riga et de la saône sur la violation de l'ordre de la propagande électorale, après avoir décidé d'infliger une amende à 50 euros.

Ouchakov a souligné que c'est un cas sans précédent, parce que tentent de le punir pour ce qu'il est dans son profil personnel appelait à voter pour le parti qui lui plaît. Dans le cas où le tribunal rendra défavorable pour lui, la décision, il en fait touchera des milliers de personnes qui sont dans leurs profils ont donné leur avis, et peut-être même appelé à voter.
n
"Tout maintenant peut soulever l'enregistrement de toutes les lettons utilisateurs de réseaux sociaux pour les 3 et 4 octobre. Et de demander à l'amende tous ceux qui ont parlé avec des appels à voter pour un parti. Logiquement, l'étape suivante est l'amende pour ce que tu as, par exemple, a posté la photo avec barbecue et une bière dans Facebook. En effet, ton post pouvait voir mineur. Il s'avère publicité de l'alcool aux enfants", a déclaré Ouchakov la décision de la cour sur sa page du réseau social Facebook.

Le maire a également souligné que la police n'était pas précis, il a fait campagne sur les réseaux sociaux n'est pas seulement pour un jour avant les élections, mais le jour de l'élection.

Aussi, la police a délivré le protocole sur la violation en cas de non respect des règles de la propagande électorale à l'ancien premier ministre Лаймдоту Страуюму ("Unité"). Le tribunal a décidé de sanctionner ses 50 euros.

Protocole d'administration sur Страуюму a été compilé pour sa déclaration après le vote aux élections du 4 octobre. Le premier ministre a dit qu'en cas de victoire aux élections de "Consentement", sous la menace peut être fournie par l'indépendance de la Lettonie.