Dans ce cas, selon le journal, aucun des responsables n'a été tenu pénalement responsable. Un des officiers a été relevé de son commandement et la révocation de l'Afghanistan.

La punition autres ont été plus faciles: avec six d'entre eux le commandement a organisé, en entretien individuel, sept ont abouti à des réprimandes, deux personnes ont envoyé des cours de perfectionnement professionnel. La punition a suivi sur les résultats de l'enquête de six mois afghan de l'incident, qui s'est tenue le Pentagone.

À la suite de авианалета 3 octobre 2015 à Kondoz, tuant au moins 22 personnes, des dizaines de blessés, la construction d'un hôpital de Médecins sans frontières" a été partiellement détruit. Le commandant en chef des forces armées AMÉRICAINES en Afghanistan, John Campbell alors expliqué commis une erreur dans la chaîne des ordres et à la demande afghans militaires frapper sur un objet, une захваченному talibans.

Les circonstances de cet incident, simultanément, ont vérifié les représentants de l'armée des états-UNIS, les autorités de l'Afghanistan et de l'OTAN. L'organisation Médecins sans frontières a qualifié l'incident de crimes de guerre et a demandé internationale d'enquête indépendante. Le président AMÉRICAIN Barack Obama s'est excusé personnellement par téléphone avant de le président Afghan, Ашрафом Ghani Ахмадзаем par une attaque aérienne.